La SPA de l’Estrie rappelle aux propriétaires de se montrer vigilants lors des allées et venues de visiteurs en période de festivités. Sous le stress, les animaux pourraient prendre la fuite.

Attention aux fugues, prévient la SPA de l’Estrie

La SPA de l’Estrie tient à rappeler aux propriétaires d’animaux de demeurer vigilants en période de festivités. Entre les 23 et 31 décembre, une vingtaine d’animaux errants ont été apportés à l’organisme et plus d’une trentaine de propriétaires ont signalé avoir perdu leur compagnon. Les allées et venues des visiteurs seraient principalement en cause dans ces fugues.

Selon Geneviève Cloutier, porte-parole pour la SPA de l’Estrie, bon nombre de ces animaux ont pu être retournés à leur maître, puisqu’ils portaient un médaillon. Toutefois, six d’entre eux n’avaient toujours pas regagné leur foyer mardi. « Les propriétaires ont 72 heures — excluant les jours fériés et les week-ends — pour se manifester. Après ce délai, les animaux deviennent sous notre charge et pourront être mis à l’adoption », note Mme Cloutier. 

« Faute d’identification, les retrouvailles ne sont pas toujours au rendez-vous pour plusieurs ; il s’avère difficile de retracer la famille d’un animal égaré et non identifié », indiquait également l’organisme par voie de communiqué mardi matin. 

Pour cette raison, Mme Cloutier rappelle aux propriétaires qu’il est primordial de s’assurer que leur animal porte son médaillon en tout temps afin que soit assurée sa sécurité, « non seulement en cas d’égarement ou de fugue, mais également lors de situations où il pourrait se blesser et avoir besoin de soins en l’absence du maître ». 

« Beaucoup des animaux égarés que nous avons accueillis dans les derniers jours étaient des chats, note la porte-parole. Souvent, ils ne sont pas identifiés et les gens les croient perdus ou abandonnés. Ils ne veulent pas prendre le risque de les laisser dehors. La médaille permet donc aussi d’indiquer au voisinage que ce chat a une famille. » 

Prévenir les fugues

La SPA de l’Estrie offre quelques trucs pour diminuer le stress de son animal et éviter qu’il ne s’enfuie lors d’une réception. 

Elle suggère notamment qu’on lui réserve un coin tranquille pour se réfugier, comme une pièce de la maison à l’abri de la fête. La laisse peut également être utilisée pour les animaux plus sociables lors des entrées et sorties des invités. 

Finalement, les visiteurs ont aussi leurs responsabilités dans l’équation, explique-t-on. « Il est recommandé de transmettre des indications aux enfants ainsi qu’aux adultes qui seront en présence de votre animal de compagnie. Par exemple, leur demander de ne pas courir après lui lorsqu’il tente de se cacher et de se réfugier dans son espace pour de la tranquillité. Jouer avec lui uniquement lorsqu’il vient vers nous et ne jamais lui donner de la nourriture de table. » 

Fermé, mais sur le terrain

Geneviève Cloutier indique que, même lors des jours fériés et des week-ends, des patrouilleurs de l’organisme sont au travail 24 h sur 24, sept jours sur sept. « Il suffit de téléphoner à son service de police local, et ils pourront mettre les gens en contact avec nos patrouilleurs », indique celle qui encourage les citoyens à signaler tout animal perdu sur son territoire, même si celui-ci n’a pas été enregistré comme le règlement l’exige. 

Des frais de 12 $ par chat et de 18 $ par chien sont réclamés aux propriétaires pour chaque tranche de 24 h (seulement pour les jours ouvrables) où son animal demeure hébergé à la SPA de l’Estrie. 

En date de mardi, la SPA de l’Estrie avait sous sa garde 130 chats prêts à trouver une famille, dont 36 en famille d’accueil, faute d’espace. Sept chiens étaient également offerts à l’adoption.