Attentats de Bruxelles: Sherbrooke met ses drapeaux en berne

À la suite des terribles attentats survenus mardi matin à Bruxelles, la Ville de Sherbrooke a mis ses drapeaux en berne devant l'hôtel de ville.
Pour sa part, le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny s'est dit attristé par les événements tragiques.
« La population sherbrookoise tient à exprimer son appui au peuple belge en dénonçant fortement les attaques subites et insensées survenues à Bruxelles au cours des dernières heures», mentionne M. Sévigny.
«Nous nous levons pour démontrer notre appui à la paix et nous tendons la main vers nos amis Belges qui vivent actuellement des heures difficiles.»
«La semaine dernière»
La Ville de Victoriaville a aussi posé ce geste de solidarité envers la Belgique. Dès les premières heures, mardi matin, Victoriaville plaçait ses drapeaux en berne.
« Lorsque des attaques comme celles-ci surviennent et causent la mort de citoyennes et citoyens, nous sommes tous concernés!», lance André Bellavance, maire de Victoriaville.
«La semaine dernière, Martin Lessard, directeur général de la Ville de Victoriaville, et moi-même, étions en mission économique dans le cadre du Colloque Vertech à Namur, tout près de Bruxelles. Toutes nos pensées se tournent vers eux ce matin.»
De plus, les drapeaux de la Ville de Drummondville et ceux de la Ville de Magog expriment aussi la tristesse de ses citoyens depuis mardi matin.