Attentat de Québec: vigile et drapeaux en berne à Sherbrooke

Une vigile de solidarité se tiendra lundi soir à 18h30 devant le Centre culturel islamique de l'Estrie sur la rue Massé.
La vigile a pour but de faire preuve de solidarité envers les musulmans du Québec, touchés de plein fouet par cet attentat survenu dimanche soir à Québec. Il s'agit d'une initiative citoyenne.
"Cet événement sert à tous nous unir et démontrer que ni la violence, le racisme, la xénophobie ou l'islamophobie ne peuvent gagner", écrivent les deux citoyens à l'origine de l'initiative.
Par ailleurs, la Ville de Sherbrooke a mis ses drapeaux en berne devant l'hôtel de ville lundi matin, en soutien à la population de la ville de Québec à la suite de l'attentat commis dimanche soir dans une mosquée, faisant plusieurs morts et blessés.
« Il s'agit d'un geste lâche qui nous rappelle que, malheureusement, ce genre d'actes terroristes peut survenir aussi chez nous », s'est indigné le maire Bernard Sévigny. Ce dernier s'est déjà entretenu avec les représentants de la communauté musulmane lundi matin à Sherbrooke pour leur assurer son appui et confirmer sa présence à la vigie organisée en soirée.
« Nous parlons souvent de tolérance envers les communautés culturelles. À Sherbrooke, comme partout au Québec, nous ne parlons pas de tolérance, mais plutôt de respect envers nos concitoyens de toutes origines », a ajouté M. Sévigny.