La Tribune
Tristan Grégoire s’est rendu au camp de base du mont Everest avant d’entreprendre l’ascension du sommet du mont Lobuche, à 6120 mètres d’altitude. Son expédition lui a permis d’amasser 30 000 $ pour dix organismes de bienfaisance de l’Estrie.
Tristan Grégoire s’est rendu au camp de base du mont Everest avant d’entreprendre l’ascension du sommet du mont Lobuche, à 6120 mètres d’altitude. Son expédition lui a permis d’amasser 30 000 $ pour dix organismes de bienfaisance de l’Estrie.

Atteindre les sommets pour des bonnes causes

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
L’an dernier, son expédition au sommet du Kilimandjaro lui a permis d’amasser 13 000 $ pour la Maison Aube-Lumière. Cette année, Tristan Grégoire a atteint le camp de base de l’Everest et a fait l’ascension du Lobuche Peak. Une aventure qui lui a permis d’amasser 30 000 $ qui seront distribués à dix organismes de bienfaisance de la région.