La municipalité d’Ascot Corner s’est alliée à l’entreprise Technologies Ecofixe pour optimiser ses installations d’assainissement des eaux usées, lançant un projet-pilote à 800 000 $. De gauche à droite, on retrouve François Poulin, ingénieur du projet; Marisol Labrecque, présidente Technologies Ecofixe; Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et l’Agroalimentaire du Canada; Jean-Pierre Beaudoin; Nathalie Bresse, mairesse d’Ascot Corner; et Jonathan Piché, DG d’Ascot Corner.

Ascot Corner adopte Ecofixe

La municipalité d’Ascot Corner sera la première au pays à implanter le système écologique Ecofixe, une technologie québécoise de traitement des eaux usées développée par une entreprise lavalloise. Le projet pilote permettra de tester les performances du système tout en augmentant graduellement la capacité des installations d’assainissement des eaux.

En pleine croissance, Ascot Corner cherchait depuis plusieurs années à améliorer son système de traitement des eaux usées. Un projet pilote au coût de 800 000 $ a finalement vu le jour, ce qui permettra à la municipalité de traiter un volume plus élevé d’eaux usées. 

« On cherche à augmenter notre capacité de traiter les eaux usées depuis 2008, avoue la mairesse Nathalie Bresse, qui peut enfin dire mission accomplie. Le projet pilote avec Ecofixe va nous permettre de presque doubler la quantité d’eaux usées traitées. Ça va enlever beaucoup de pression sur notre réseau et nous permettre de lancer des grands projets. »

Les raisons qui ont poussé la municipalité à s’allier avec Technologies Ecofixe sont nombreuses. « On a choisi de prendre la méthode d’Ecofixe car elle est innovante, verte et très efficace. De plus, le système ainsi que les appareils ont été développés et construits entièrement au Québec. On est content que le projet commence dès cet été, on en a vraiment besoin. »

Fait au Québec

La présidente de Technologies Ecofixe, Marisol Labrecque, était fière de présenter le système développé par son entreprise, qui sera implanté pour la première fois au Canada. Le système Ecofixe permet d’optimiser les installations municipales d’assainissement des eaux tout en préservant le milieu naturel et la qualité de l’environnement. 

« J’ai démarré l’entreprise avec mon père en 2014, le système est le fruit de son esprit. Le projet a déjà été concrétisé dans plusieurs pays africains et il s’amène maintenant au Québec. C’est une grande fierté de pouvoir faire cela. »

Cette technologie innovante, simple et efficace permet d’augmenter la capacité de traitement des étangs aérés en installant le système directement dans l’étang, sans ajout d’infrastructures additionnelles. Le procédé ne requiert l’utilisation d’aucun produit chimique et respecte les normes environnementales en vigueur. 

« Le fonctionnement du système est bien simple, explique-t-elle. Par le passé, quand un étang aéré était à capacité, on creusait un nouveau bassin. Notre méthode consiste à submerger un module qui sert de maison aux bactéries naturelles qui assainissent les eaux. On leur donne les meilleures conditions possible pour qu’elles puissent s’établir à l’intérieur du module et augmenter la capacité de traitement. On appelle cela le traitement biologique. »

Ascot Corner a reçu un soutien financier de 350 000 $ du Fonds Vert pour s’associer avec Technologies Ecofixe afin d’évaluer les performances environnementales et économiques liées à l’implantation du système. 

« Nous encourageons non seulement une entreprise québécoise innovante, mais aussi le développement démographique et économique de la municipalité d’Ascot Corner. Je suis fière de constater qu’encore une fois, l’Estrie sera à l’avant-garde en matière de protection de l’environnement », a exprimé Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead.