La Tribune
Maïté Dumont, au centre avant, accompagnée de la Brigade de la diversité corporelle d’Arrimage Estrie.
Maïté Dumont, au centre avant, accompagnée de la Brigade de la diversité corporelle d’Arrimage Estrie.

Arrimage Estrie tient une friperie à sa manière

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Même lorsqu’il s’agit d’ouvrir une friperie d’un jour, Arrimage Estrie voit les choses autrement. « C’est trompeur de choisir ses vêtements par la grandeur, ça nous limite », estime Maïté Dumont, membre du conseil d’administration de l’organisme sherbrookois.