La Tribune
De la fumée s’échappait encore des ruines près de 12 heures après qu’un incendie ait ravagé la volumineuse grange de la ferme Beaulieu. Le propriétaire doit maintenant trouver un endroit où entreposer son grain, la récolte de cette année arrivant à grands pas.
De la fumée s’échappait encore des ruines près de 12 heures après qu’un incendie ait ravagé la volumineuse grange de la ferme Beaulieu. Le propriétaire doit maintenant trouver un endroit où entreposer son grain, la récolte de cette année arrivant à grands pas.

Après la désolation, l’heure est à l’évaluation à la Ferme Beaulieu

Maxence Dauphinais-Pelletier
Maxence Dauphinais-Pelletier
La Tribune
Au lendemain de l’incendie qui a dévasté son bâtiment de ferme et qui a endommagé ses silos à grains, le propriétaire de la ferme Jean-Guy Beaulieu fait face à d’importantes questions. La récolte du grain approche à grands pas, dans un mois seulement, ce qui lui laisse bien peu de temps pour trouver un endroit où l’emmagasiner.