La Tribune
Dans tous les pays où il a œuvré depuis qu’il travaille sous contrat avec la Croix-Rouge canadienne, Patrick Raymond a fait face au choléra, à l’Ebola, à la peste, des maladies beaucoup plus dangereuses que la COVID-19. Il était donc armé pour faire face à cette nouvelle maladie apparue l’hiver dernier en Chine.
Dans tous les pays où il a œuvré depuis qu’il travaille sous contrat avec la Croix-Rouge canadienne, Patrick Raymond a fait face au choléra, à l’Ebola, à la peste, des maladies beaucoup plus dangereuses que la COVID-19. Il était donc armé pour faire face à cette nouvelle maladie apparue l’hiver dernier en Chine.

Après Haïti, la Somalie, la Jordanie… et Montréal

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Le travailleur humanitaire de la Croix-Rouge Patrick Raymond a œuvré dans de nombreux pays du monde pour aider des peuples à faire face à des épidémies ou à des catastrophes naturelles : Angola, Tchad, Mozambique, Haïti, Jordanie, Népal, Allemagne, Tanzanie, Somalie, République démocratique du Congo… En avril dernier, le téléphone a sonné pour une nouvelle mission de la Croix-Rouge, bien spéciale celle-là : on avait besoin d’aide de façon criante dans les CHSLD de Montréal.