La Tribune
Christian Carrier a décidé de faire couper ses arbres infestés par l’agrile du frêne, ce qui lui coutera 2000 $, une facture qu’il devra assumer sans aucune aide financière de la Ville de Sherbrooke.
Christian Carrier a décidé de faire couper ses arbres infestés par l’agrile du frêne, ce qui lui coutera 2000 $, une facture qu’il devra assumer sans aucune aide financière de la Ville de Sherbrooke.

Agrile du frêne : 2000 $ pour abattre ses arbres

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
2000 $. Voilà le montant de la facture que doit payer Christian Carrier pour avoir fait abattre trois arbres sur sa propriété de la rue Cayer, dans le secteur de Rock Forest, en raison de la présence de l’agrile du frêne, un insecte ravageur. M. Carrier déplore que la Ville n’offre aucune aide financière pour aider les propriétaires aux prises avec ce problème.