Mission accomplie pour les Sherbrookois Jérémy Laventure, 16 ans, et Karl Binette, 17 ans, qui font partie de la deuxième cohorte de finissants du programme Accès 5, destiné à prévenir le décrochage scolaire.

Accès 5 salue une autre cohorte de finissants

La fébrilité était palpable, jeudi après-midi, dans la salle du Parvis, où 30 élèves de la deuxième cohorte du programme Accès 5 ont reçu leur diplôme au terme de cinq années d’efforts et de persévérance.

Le programme Accès 5 est l’une des initiatives mises sur pied à Sherbrooke, il y a six ans, afin de lutter contre le décrochage scolaire. Il permet à des élèves à risque de décrochage d’obtenir un suivi individualisé et de s’impliquer activement dans leur formation.

Parmi ces nouveaux diplômés, Jérémy Laventure et Karl Binette ne cachaient pas leur fierté d’être « restés accrochés » au programme, malgré les difficultés et les embûches qui ont pu survenir en cours de route. Ils ont tous les deux souligné l’impact déterminant de pouvoir bénéficier des services d’un intervenant à des moments-clés de leur cheminement.

« Le fait d’avoir une intervenante juste pour moi m’a beaucoup aidé, raconte Jérémy, âgé de 16 ans. À partir du moment où Sarah a su que je voulais devenir humoriste, elle s’est arrangée pour que je rencontre quelqu’un qui avait fait l’École nationale de l’humour. Cette rencontre-là m’a permis de poser des questions et d’obtenir des réponses que je n’aurais pas pu obtenir autrement. Ça m’a beaucoup rassuré. Maintenant je sais ce que je veux faire et surtout, je sais ce que je dois faire pour y arriver. »

Tout comme Jérémy, Karl Binette dit avoir pu compter sur les précieux conseils de son intervenant pour entreprendre des démarches vers une future carrière :

« Mon rêve a toujours été de faire carrière dans l’armée canadienne, affirme Karl, âgé de 17 ans. Après l’avoir dit à Bruno, il m’a aidé à faire les démarches, à aller chercher l’information et à connaître tous les tests que j’aurai à passer pour, éventuellement, être admis dans l’armée. Ç’a été une aide très précieuse ».

« C’est leur cérémonie »

Le programme Accès 5 a été conçu par la Maison Jeune-Est, en collaboration avec plusieurs partenaires. Sa directrice Chantale Charron a insisté sur le fait que la cérémonie des finissants se veut d’abord et avant tout un hommage aux efforts et à la persévérance des élèves :

« Ce qu’on veut, par cette cérémonie, c’est de leur rendre hommage. C’est leur cérémonie. Ce sont eux qui ont réussi, qui ont fait les efforts et qui ont persévéré pour arriver là où ils sont rendus aujourd’hui. Tout le mérite leur revient. On les suit depuis leur passage du primaire au secondaire. Cela fait cinq ans qu’on est avec eux. Les premiers à féliciter, ce sont eux. Ce sont des jeunes inspirants, qui tracent leur propre chemin. Ils peuvent être extrêmement fiers de ce qu’ils ont accompli », a-t-elle témoigné.

Elle a aussi souligné le fait que le programme a pu bénéficier de l’appui indéfectible de 122 bénévoles. Ceux-ci ont consacré quelque 1100 heures de tutorat dans la réussite de 270 activités.

Le programme Accès 5 repose sur un budget d’environ 440 000 $, financé entièrement par divers partenaires du secteur public que privé.