Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Voici des installations requises pour le projet Goldboro LNG.
Voici des installations requises pour le projet Goldboro LNG.

Qui est Pieridae Energy?

Coralie Beaumont
Coralie Beaumont
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Fondée en 2011, Pieridae Energy a annoncé dès l’année suivante son intention de développer le projet Goldboro LNG, un investissement de 13 milliards $, qui a dès lors été autorisé par le gouvernement fédéral sans évaluation d’impact. Selon le site internet de l’entreprise, elle a signé un contrat en 2013 d’une durée de 20 ans avec une société allemande pour l’achat de la moitié de la production de Goldboro LNG. La même année, le gouvernement allemand annonçait une garantie de prêt de 3 milliards $ à la pétrolière albertaine.

En 2017, l’entreprise a fusionné avec la québécoise Pétrolia, spécialisée dans les projets d’exploration au Québec. « Il y a un intérêt mutuel de faire avancer les projets et de créer une compagnie intégrée de l’exploration, en passant par la production, jusqu’à la distribution de gaz naturel liquéfié », expliquait alors Jean-François Belleau, directeur des affaires publiques et gouvernementales chez Pétrolia. Selon Le Devoir, Pieridae détient aujourd’hui 2179 km2 de permis d’exploration pétrolière et gazière au Québec, tous situés en Gaspésie.  

Pieridae Energy a bénéficié d’une autre garantie de prêt de 1,5 milliard en 2018 de la part du gouvernement allemand pour soutenir encore une fois le développement du projet Goldboro LNG.

 L’entreprise a fait la manchette à quelques reprises dans les dernières années, notamment pour des actions judiciaires. Elle a envoyé des mises en demeure à des citoyens, notamment le militant environnementaliste Pascal Bergeron, pour avoir diffusé de l’information que l’entreprise juge confidentielle concernant le projet Goldboro, soit la demande de financement de près de 1 milliard $ faite au gouvernement canadien.  

Pieridae poursuit également le gouvernement québécois pour 32 millions $. L’entreprise accuse le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles d’expropriation déguisée concernant sa licence d’exploration à Haldimand, une municipalité annexée à la ville de Gaspé. L’entreprise estime que le gouvernement a porté atteinte de manière illicite et intentionnelle au droit de propriété garanti par la Charte québécoise des droits et libertés.