Un budget additionnel de 900 000 $ a été accordé par les élus sherbrookois, au conseil municipal mardi soir, pour des travaux d’urgence dans les rues endommagées par le cycle de gel et de dégel.

900 000 $ en urgence pour les rues

Un budget additionnel de 900 000 $ a été accordé par les élus sherbrookois, au conseil municipal mardi soir, pour des travaux d’urgence dans les rues endommagées par le cycle de gel et de dégel.

Les rues Viau, Fortier Sud, de Toulon et de Montpellier, qui ont dû être fermées complètement en raison de leur piètre état, devront être refaites en 2020 et nécessiteront des investissements majeurs. En attendant, 100 000 $ seront investis dès cette année pour sécuriser et paver temporairement ces tronçons.

À LIRE AUSSI: Rues endommagées par la pluie : la Ville tente d’en savoir plus

« Ces travaux sont absolument nécessaires », assure la conseillère Annie Godbout.

Une somme de 800 000 $ sera quant à elle réservée pour effectuer des travaux de réparation là où le rapiéçage manuel n’est pas possible. Les tronçons visés seront sélectionnés cet été selon leur état de dégradation. Des rues comme Papineau, Larocque et McCrea sont citées en exemple.

Seules les sommes réellement requises seront dépensées lors de travaux qui pourraient être effectués pendant quatre à six semaines à la fin de l’été.

Annie Godbout ajoute que les 900 000 $ seront ajoutés à l’endettement. « J’ai un malaise avec ce processus. Je crois que le montant aurait dû être payé comptant, mais on n’a presque plus de surplus. Nous n’avons donc pas de marge de manœuvre. »