L'Université de Sherbrooke et l'Université Bishop's bénéficieront de plus de 5,5 M$ à la suite de l'annonce par Ottawa de plus de 52 M $  dans 220 nouveaux projets d'infrastructures à travers le pays. Les sommes annoncées sont réparties à travers 51 universités à travers le Canada.

5,5 M$ pour l'UdeS et Bishop's

L'Université de Sherbrooke et l'Université Bishop's bénéficieront de plus de 5,5 M$ à la suite de l'annonce par Ottawa de plus de 52 M$ dans 220 nouveaux projets d'infrastructures à travers le pays.
Les sommes annoncées sont réparties à travers 51 universités à travers le Canada.
L'UdeS recevra plus de 5,5 M$ et l'Université Bishop's, près de 14 000 $.
L'investissement annoncé par la ministre des Sciences Kirsty Duncan aidera notamment les institutions à se doter de laboratoires et d'équipements de pointe pour faire des découvertes. Ce financement provient du Fonds des leaders John-R Evans de la Fondation canadienne pour l'innovation. Ce fonds permet à un certain nombre de chercheurs de mener des activités de recherche de pointe en leur procurant des outils et de l'équipement dont ils ont besoin pour demeurer ou devenir des chefs de file dans leur domaine.
À l'UdeS, ce sont des projets en génie, en sciences, en médecine et sciences de la santé qui pourront être déployés. Les huit professeurs retenus sont Steve Jean, Jean-François Éthier, Jérôme Claverie, Alexis Lussier-Desbiens, Hassan Maher, Mélanie Plourde, Michelle Scott et Lee Hwa-Tai.
Du côté de l'Université Bishop's, le professeur David Webster, du département d'histoire, a reçu une subvention de 13 782 $ pour un projet intitulé « International Relations Electronic Briefing Books ».
Il s'agit « d'une série de cahiers d'information numériques (''electronic briefing books'') visant à rendre disponibles des documents clés émanant de divers gouvernements et d'organismes non gouvernementaux, à propos d'événements marquants de la fin du 20e siècle et, plus spécifiquement, sur les relations entre les pays développés du Nord et les pays moins développés du Sud. »
En plus des sommes reçues pour ces projets spécifiques, les deux établissements reçoivent des allocations additionnelles.