L'ancienne caisse Desjardins, située au coin des rues King et Bowen, sera transformée en logements luxueux. Le bâtiment abritera 18 appartements, en plus de stationnements intérieurs. Une terrasse sera également aménagée sur le toit.

5,5 M$ d'investissement sur la rue Bowen

L'ancienne caisse Desjardins située au coin des rues King et Bowen sera transformée en appartements luxueux. La première phase du projet « Manhattan » vise l'aménagement de 18 logements et la seconde prévoit l'érection de quelque 30 autres appartements. À terme, il s'agit d'un projet de 5,5 M$ de l'entreprise Must Urbain.
Philippe Dusseault et son associée Lise Drapeau
Les travailleurs de la construction devraient être visibles dès la semaine prochaine sur le site de l'ancien siège social de Desjardins.
« Ce sera des appartements très cool, assure Philippe Dusseault, de Must Urbain. Les plafonds sont très hauts dans la bâtisse et la façade avant est complètement vitrée; il s'agit de deux atouts que nous voulons garder pour nos appartements. Les appartements au deuxième étage auront vraiment une belle vue sur le centre-ville, sur le haut de la rue King... C'est pour ça qu'on a appelé notre projet ''Manhattan'', parce que la vue donne vraiment l'impression d'être downtown. »
Les logements, des 3 1/2 ou des 4 1/2, seront tous à aire ouverte. Chaque locataire jouira d'un stationnement intérieur aménagé à même le bâtiment.
« Toute la section avant, fenestrée, servira à la construction des logements, mais la section arrière du rez-de-chaussée sera convertie en stationnement puisqu'il n'y a aucune fenêtre à cet endroit », précise M. Dusseault qui travaille sur ce projet avec son associée Lise Drapeau.
Une terrasse sera aménagée sur le toit. Pour le reste, l'apparence extérieure du bâtiment devrait rester sensiblement la même, mais avec des paramètres résidentiels. La terrasse avant, à même la rue Bowen, sera modifiée pour donner de l'intimité aux locataires.
« On va y ajouter beaucoup de vert, pour enlever l'effet béton qu'il y a en ce moment », soutient le promoteur.
La première phase devrait être prête pour le 15 janvier 2018. Le prix mensuel des appartements tournera autour de 700 à 900 $, estime M. Dusseault. L'investissement pour la phase 1 est de 2,5 M$.
La valeur de l'immeuble au rôle d'évaluation foncière de la Ville de Sherbrooke est de 1 400 600 $.
Deuxième phase
Une deuxième phase de construction est prévue l'an prochain.
« On va sacrifier une partie du stationnement actuel qui compte 82 espaces pour construire entre 30 à 35 autres logements à l'arrière de la caisse », explique M. Dusseault.
Cette deuxième phase est estimée à 3 M$.
Avec le coeur du centre-ville à proximité, l'Hôtel-Dieu et le centre de réadaptation (ancien Saint-Vincent-de-Paul), le promoteur ne craint pas de manquer de locataires.
« Il y a de la place au centre-ville pour une offre locative plus haut de gamme. Pour le moment, la construction de ce type de logements se concentre dans le nord, mais il y a une demande au centre-ville également », assure le promoteur.
M. Dusseault est confiant que son projet entrainera d'autres promoteurs, commerçants et restaurateurs à s'intéresser à ce quartier.
« C'est l'entrée du centre-ville et ce genre de projet a toujours un effet d'entrainement. Les commerçants et restaurateurs vont où les gens s'établissent... On peut donc être positif pour le futur. Je pense que ça va être un secteur intéressant d'ici peu », poursuit M. Dusseault, qui est heureux de participer à la réhabilitation du centre-ville par l'entremise des projets de Must Urbain depuis cinq ans.
« Une valeur ajoutée »
Le conseiller du district de Marie-Rivier, Rémi Demers, est enchanté du projet de transformation de l'ancienne caisse Desjardins.
« Nous étions préoccupés par la vocation qu'allait prendre ce bâtiment depuis le départ de la caisse en 2014. C'est intéressant comme projet puisque c'est une valeur ajoutée pour le quartier », commente-t-il.
Selon M. Demers, la Ville a déjà investi beaucoup d'argent dans ce secteur. L'arrivée d'appartements luxueux ajoutera de la richesse au quartier.
« Ça va revaloriser le secteur, amener de la diversité et de la richesse. C'est une très belle nouvelle puisque c'est l'entrée du centre-ville et ça concorde parfaitement avec nos objectifs de densification du secteur », souligne le conseiller.