Le Club Lions de Sherbrooke, représenté par Nicole Poisson, Denis Corbeil et Luc Charbonneau sur la photo, a remis mercredi un nouveau lot de 500 peluches PoLions au Service de police de Sherbrooke et à son directeur Danny McConnell.

500 PoLions prêts à réconforter les enfants

Le Service de police de Sherbrooke a renouvelé, mercredi, son inventaire de PoLions, ces petites peluches souvent appelées en renfort par les policiers qui ont à intervenir dans des situations malheureuses qui impliquent des enfants.

« Ç’a l’air de rien, un petit toutou, mais il y a un grand, grand cœur là-dedans, a lancé le directeur du SPS Danny McConnell. Pour nous, ça nous aide beaucoup à faire des contacts, à maintenir des liens et à être meilleurs dans notre travail. »

Cela fait 20 ans que ces PoLions sont fournis au SPS par le Club Lions de Sherbrooke pour un total de 2000 toutous.

La dernière portée compte 500 rejetons qui serviront tant sur des scènes d’accident, que sur des événements difficiles comme des épisodes de violence familiale, des suicides ou des cas d’agression sexuelle, par exemple.

« C’est difficile à mesurer, mais ç’a tout un impact », précise M. McConnell en soulignant que les policiers sont de plus en plus souvent appelés à agir en relation d’aide et dans des problématiques de santé mentale, « c’est du quotidien », constate-t-il. Le populaire chien de soutien Kanak a d’ailleurs joint les troupes du SPS en 2016 dans le même esprit. Tandis que les PoLions ont également un grand frère mascotte qui prend part aux activités populaires du SPS depuis 2007.

« Vous savez, juste se présenter, voir les policiers, c’est très intimidant, dit Danny McConnell. L’uniforme, entrer dans le poste de police, raconter des histoires aussi intimes que de la négligence, du harcèlement, c’est bien difficile... Tous les moyens sont bons pour établir un contact avec ces gens-là et les PoLions en sont un. »

« On est heureux de pouvoir aider à consoler des jeunes qui sont pris dans des événements qui ne sont pas nécessairement heureux », a dit Luc Charbonneau, responsable du comité PoLions au Club Lions de Sherbrooke, en précisant qu’il s’agit d’un don d’une valeur de 5000 $.

Le Club Lions de Sherbrooke a 79 ans. Il compte une trentaine de membres.