La Tribune
« Le marché privé n’est plus capable de répondre à une grande partie de la population. En demeurant sur le marché privé, ils dépensent 50 % de leur revenu pour se loger », exprime Normand Couture, porte-parole de l’Association des locataires de Sherbrooke.
« Le marché privé n’est plus capable de répondre à une grande partie de la population. En demeurant sur le marché privé, ils dépensent 50 % de leur revenu pour se loger », exprime Normand Couture, porte-parole de l’Association des locataires de Sherbrooke.

42 ménages sans loyer à Sherbrooke

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Encore 42 ménages n’ont pas trouvé d’appartement à Sherbrooke.