De l’avant vers l’arrière, on aperçoit David Maurice, vice-président des AmiEs de la Terre, Nicole Potvin, bénévole, Claudèle Domingue, présidente, et Hubert Richard, administrateur, qui ont sorti leurs muscles vendredi pour déposer près de cinq tonnes de verre dans un conteneur qui sera transporté chez le conditionneur 2M Ressources à Saint-Jean-sur-Richelieu.
De l’avant vers l’arrière, on aperçoit David Maurice, vice-président des AmiEs de la Terre, Nicole Potvin, bénévole, Claudèle Domingue, présidente, et Hubert Richard, administrateur, qui ont sorti leurs muscles vendredi pour déposer près de cinq tonnes de verre dans un conteneur qui sera transporté chez le conditionneur 2M Ressources à Saint-Jean-sur-Richelieu.

4000 bouteilles de vin détournées du bac de recyclage

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Près de 4000 bouteilles de vin et d’innombrables pots en vitre, soit près de cinq tonnes de verre, ont été détournés du bac de recyclage vendredi grâce à une initiative des AmiEs de la Terre de l’Estrie.

« Ça fait un an que nous amassons des caisses et des caisses de pots et de bouteilles afin qu’on puisse les voir se transformer à nouveau en pots ou bouteilles », indique Hubert Richard, administrateur aux AmiEs de la Terre de l’Estrie.

C’est vendredi matin que tout le verre accumulé au sous-sol de l’organisme a été chargé dans un conteneur pour prendre la direction de 2M Ressources, la seule entreprise au Québec qui conditionne le verre pour qu’il puisse être acheminé dans une fonderie afin d’être retransformé en bouteilles ou en bocaux.

« Ce projet a été amorcé avant que la Ville de Sherbrooke prenne la décision de faire un projet-pilote pour la cueillette du verre », précise-t-il avant d’ajouter à quel point il est heureux que la Ville mette sur pied un tel projet-pilote.

Rappelons qu’à compter du printemps, la Ville installera une dizaine de points de dépôt qui seront répartis sur le territoire pour recueillir les contenants et les bouteilles de verre. Le verre collecté sera acheminé chez 2M Ressources situé à Saint-Jean-sur-Richelieu. Le verre traité par cette entreprise est concassé pour être intégré dans différents matériaux utilisés notamment pour la fabrication de nouveaux contenants ou de laine isolante.

« Le message que nous lançons aujourd’hui, c’est que les citoyens sont vraiment prêts à faire le changement et à aller déposer leur verre dans les points de collecte », clame Nicole Potvin, bénévole au Marché de solidarité des AmiEs de la Terre de l’Estrie et membre du comité du verre de Sherbrooke.

Rappelons que le verre amassé actuellement lors de la collecte des matières recyclables à Sherbrooke est utilisé comme matériau de recouvrement dans le lieu d’enfouissement technique.

L’organisme entend continuer de récupérer le verre en attendant que la Ville installe ses points de dépôt. « Nos prochains voyages seront plus simples, ils seront directement dans les dépôts de la Ville », indique M. Richard.