Dr Alain Poirier
Dr Alain Poirier

36 nouveaux cas en Estrie

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Trente-six personnes ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures en Estrie, dont 14 dans le RLS de la Pommeraie, huit en Haute-Yamaska, six à Sherbrooke, trois dans le Val-Saint-François et trois au Granit.

Alors que trois personnes sont décédées des complications liées à la COVID-19 dans les trois derniers jours en Estrie, le bilan des décès est resté stable mardi à 37 personnes.

Le directeur de la Santé publique de l’Estrie, le Dr Alain Poirier, considérait lundi que l’Estrie se trouvait sur un plateau avec une augmentation quotidienne des cas oscillant entre 9 et 38 au cours des huit derniers jours.

L’Estrie demeure toujours bien nichée au palier d’alerte orange en maintenant une moyenne de 30 à 50 nouveaux cas confirmés par jour. La moyenne mobile des sept derniers jours est de 28 nouveaux cas par jour.

Toutefois, les hospitalisations sont toujours à la hausse au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, alors que 13 patients luttent contre la COVID-19 sur un lit d’hôpital, dont trois se trouvent aux soins intensifs.

Une quarantaine d’éclosions

L’Estrie compte cependant une quarantaine d’éclosions. On en compte six dans des installations du CIUSSS de l’Estrie-CHUS et quatre dans des milieux d’hébergement.

D’ailleurs, un CHSLD et deux résidences privées pour aînés (RPA) situés en Estrie se trouvent toujours sur la liste des établissements « en situation critique » diffusée quotidiennement par le gouvernement où plus de 25 % des résidents ont été contaminés par la COVID-19.

Il s’agit du Complexe Manoir Salaberry à Lac-Mégantic, où cinq résidents et deux employés sont infectés, et de la Résidence du Mont, à Granby, où 34 résidents et huit employés sont infectés. Un des résidents de l’endroit est d’ailleurs décédé de la COVID-19.

Quant au CHSLD, il s’agit de celui situé au quatrième étage du CSSS du Granit, où 20 résidents et 13 employés ont contracté le nouveau coronavirus.

La situation semble cependant sous contrôle dans ce CHSLD où l’on retrouve des chambres partagées par trois et même quatre résidents. En effet, vendredi et samedi, une équipe d’experts en prévention et contrôle des infections (PCI) de l’Hôpital Sainte-Justine s’est rendue à l’unité d’hébergement et de soins de longue durée du CSSS du Granit.

« Nous sommes encore à étudier le rapport, mais nous avons eu des félicitations de la part de cette équipe pour l’ensemble des mesures que nous avions déjà mises en place. Il y aura sans doute de petits ajustements à faire au cours des prochains jours, mais pas de point majeur, et ça c’est une bonne nouvelle », a expliqué lundi le Dr Vincent Masse, microbiologiste-infectiologue et officier en chef de prévention et contrôle des infections au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Du côté scolaire, on retrouve des éclosions au Cégep de Beauce-Appalaches, pavillon de Lac-Mégantic, à l’école Notre-Dame-de-Fatima de Lac-Mégantic et à l’école des Bâtisseurs de Granby, ainsi qu’à la Polyvalente Montignac (Lac-Mégantic), à l’école secondaire de la Haute-Ville à Granby et à l’école secondaire de la Montée, pavillon Le Ber, à Sherbrooke.

On compte aussi deux éclosions en milieu de garde, un à Sherbrooke et un à Granby. Un organisme communautaire de Granby (six personnes), le club de hockey le Phoenix de Sherbrooke (11 joueurs et entourage) et une équipe de dek-hockey Excellence fitness (moins de cinq personnes) sont aussi en éclosion.

On compte aussi 14 éclosions dans des milieux de travail, dont une nouvelle s’est déclarée aujourd’hui dans une entreprise agricole du Val-Saint-François. La majorité d’entre elles comptent moins de cinq cas, à l’exception de trois qui en comptent respectivement 52, 15 et 12 cas.

Depuis le début de la pandémie, l’Estrie a enregistré au total 2573 cas positifs, dont 37 personnes sont décédées et 2239 sont maintenant considérées comme rétablies. Il reste donc 297 cas actifs.