Malgré toutes les campagnes de sensibilisation et la présence massive de transports alternatifs, encore 34 conducteurs ont été arrêtés alors qu’ils conduisaient leur véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues lors de la période des Fêtes 2019 sur le territoire de Sherbrooke.

34 conducteurs interceptés avec les capacités affaiblies

Malgré toutes les campagnes de sensibilisation et la présence massive de transports alternatifs, encore 34 conducteurs ont été arrêtés alors qu’ils conduisaient leur véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues lors de la période des Fêtes 2019 sur le territoire de Sherbrooke.

De ce nombre, deux conducteurs ont été interceptés dans les barrages érigés par le Service de police de Sherbrooke dans le cadre de l’opération concertée pour freiner la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue et l’alcool.

Les dix barrages érigés à des endroits stratégiques ont permis de vérifier 1410 conducteurs du 28 novembre au 2 janvier.

« Nous avons érigé sensiblement le même nombre de barrages que par les autres années. Le même nombre de personnes ont été vérifiées », indique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Les 32 autres conducteurs interpelés avec des capacités affaiblies ont été arrêtés lors d’interception régulière des patrouilleurs.

« Ces conducteurs ont été interceptés par les patrouilleurs pour diverses infractions au code de la sécurité routière. C’est sensiblement le même nombre de conducteurs interceptés en état d’ébriété chaque mois », signale le porte-parole du SPS.