Environ 450 personnes ont participé au 9e Souper gastronomique de la fondation du CHUS. Sur la photo de gauche à droite, Steve Lussier, maire de Sherbrooke et président d’honneur de la soirée, David Price, de Gestion Global Excel, Sophie Warren, présidente du CA de la Fondation, Charles Custeau, du Groupe Custeau, Peter Cassar, de Sherweb, et Steve Roy, de BMO.

316 212 $ pour la Fondation du CHUS

Cowboys, lassos, taureaux mécaniques et musique western étaient à l’honneur mardi soir pour le 9e Souper gastronomique de la Fondation du CHUS qui a permis d’amasser un impressionnant total de 316 212 $

Les quelque 450 convives ont également pu apprécier des prestations musicales de Robby Jonhson et de Patrick Normand en plus de participer à des encans silencieux et criés durant la soirée.

« Il y a plein d’autres activités durant l’année, mais le souper gastronomique est extrêmement important et fait partie de nos activités majeures. Chaque année, on voit une augmentation dans la participation », explique Sophie Warren, présidente du CA de la Fondation du CHUS.

Les sommes amassées au souper gastronomique de cette année soutiennent trois projets spécifiques, soient un en oto-rhino-laryngologie, un en gastroentérologie ainsi que la chaire de recherche en neuroinformatique.

« Si vous n’avez pas pu participer au souper, soyez à l’affût, il y a plein d’autres activités durant l’année, souligne Mme Warren. Je le dis souvent, chacun donne à la hauteur de ses moyens, mais chacun bénéficie de l’ensemble des dons. »

L’an dernier la Fondation du CHUS a remis un chèque de 11 millions de $ au CHUS. Cet argent a notamment permis de faire l’acquisition d’un robot chirurgical Da Vinci.

« Je me permets de le rappeler souvent parce que c’est l’argent de la population qui a permis d’acheter l’équipement, résume Sophie Warren. On est particulièrement fiers. »