Danielle Berthold et Nicole Bergeron font partie des nombreux conseillers municipaux qui ont participé à la formation « Héros en 30 minutes » offerte vendredi midi aux élus.

30 minutes pour apprendre la réanimation

Les pompiers sherbrookois offriront une quinzaine de formations « Héros en 30 minutes » dans la semaine du 5 au 11 mai. Cette formation gratuite d’une durée de 30 minutes a pour objectif d’apprendre aux gens les rudiments de la réanimation cardio-respiratoire, incluant les gestes à poser si une personne s’étouffe et l’utilisation des défibrillateurs automatiques que l’on retrouve maintenant aux quatre coins de la ville.

« Que faites-vous pour assurer la sécurité de votre famille, de vos collègues et vos voisins ? » C’est en effet la question que la Ville de Sherbrooke pose à ses citoyens à la veille de la Semaine de la sécurité civile, qui se tiendra du 5 au 11 mai. Mise de l’avant par le ministère de la Sécurité publique, cette semaine a pour objectif de faire prendre conscience à la population de l’importance de se préparer à toutes les éventualités advenant une urgence.

« Apprendre la réanimation cardio-respiratoire peut sauver la vie des gens autour de vous et leur éviter des séquelles invalidantes. Cette formation permettra aux participants d’intégrer les bons gestes à poser lorsqu’ils font face à des situations d’urgence », explique la conseillère municipale Danielle Berthold, présidente du comité de la sécurité publique.

Les élus sherbrookois ont d’ailleurs décidé de donner l’exemple et ont suivi la formation vendredi matin en présence des médias.

Cette formation peut changer des vies, réellement, car le délai pour agir en cas d’arrêt cardiaque est très court. Après sept ou huit minutes, les risques de dommages au cerveau sont de plus en plus grands et, inversement, les chances de « repartir » le cœur sont de plus en plus faibles.

« Il faut aussi préciser que les méthodes de réanimation se sont beaucoup simplifiées au cours des années », précise Mme Berthold.

Une Sherbrookoise peut en effet témoigner que cette formation peut changer des vies. Lise Lahaie, une brigadière scolaire, a suivi la formation offerte par les pompiers. Pas plus tard que le lendemain, sa tante s’est effondrée à ses côtés. Elle a pu entreprendre les manœuvres de réanimation et lui sauver la vie !

« L’important, c’est d’agir ! Je conseille à tout le monde de suivre le cours parce que si je ne l’avais pas suivi, probablement que ma tante ne serait plus là », précise Mme Lahaie.

Une quinzaine de formations seront offertes dans différents lieux et à différentes heures au courant de la semaine. Il est possible de vérifier l’horaire en ligne au sherbrooke.ca/securitecivile ou au téléphone au 819 821-5517.