Avec la fermeture de la station du Dépôt, au centre-ville, la STS récupère 30 000 heures de service qu’elle injecte dans son réseau.

30 000 heures de plus sur le réseau de la STS

Cinq circuits réguliers de la Société de transport de Sherbrooke (STS) et cinq circuits spéciaux seront modifiés à partir du 19 août en raison de la fermeture de la station du Dépôt, au centre-ville. Les horaires de 36 circuits réguliers et de neuf circuits spéciaux connaîtront également des changements.

Parmi les modifications, toutes énumérées dans un avis public publié lundi, notons que la ligne 8 passera directement de la rue King Ouest à la rue des Grandes-Fourches et à la rue Galt Est. Elle n’empruntera plus la rue du Dépôt, la rue Wellington Sud ou la rue Laurier. La ligne 18, elle, passera directement de la rue Martin à la rue Chauveau, délaissant les rues Molière et Grégoire.

En tout, 30 000 heures de service seront ajoutées dans le réseau de la STS, ce qui en fait le plus important ajout de service en 30 ans, selon le président de la STS, Marc Denault.

« Sur certaines lignes, il y aura des ajouts de fréquences. Nous avions fait un projet-pilote avec la 8 et à partir du moment où nous avons augmenté la fréquence, nous avons constaté que l’achalandage avait grimpé de 24 %. C’est ce que nous disons depuis plusieurs années. Si nous voulons être efficaces, il faut que l’autobus passe plus souvent. Ce n’est pas de changer le tarif qui fera une différence », dit M. Denault. 

Selon lui, sur certains circuits, l’autobus passera désormais aux 12 minutes. « L’objectif sera d’augmenter l’achalandage de l’ordre de 24 % sur ces lignes-là également. »

Une conférence de presse est prévue le 16 août pour annoncer tous les changements apportés au réseau. Les nouveaux horaires seront du même coup publiés sur le site internet de la STS et les usagers pourront utiliser l’outil de calcul des itinéraires, dans l’application mobile, pour s’y retrouver. « Notre service à la clientèle sera aussi à l’écoute pour bien diriger les usagers. »

Pour Marc Denault, les changements ne bouleverseront pas complètement les habitudes des Sherbrookois, qui devraient s’adapter en douceur. « Ce n’est pas comme une refonte du plan de transport, où les circuits seraient complètement différents. Le 19 août, nous avons prévu une escouade d’information composée d’employés pour guider la clientèle et répondre aux questions. Les changements arriveront avant la rentrée scolaire, ce qui facilitera aussi l’adaptation. »

En conséquence, 18 nouveaux chauffeurs ont été embauchés ou devront l’être. « On déplore souvent la sous-traitance, mais je crois qu’il s’agit d’un signal clair que l’ajout de service signifie l’ajout de personnel. »

M. Denault profite de cette forme d’optimisation pour signaler qu’il attend toujours le cadre financier du plan de mobilité durable du gouvernement du Québec pour 2030. « Nous sommes bien subventionnés pour l’ajout d’équipements, mais il faut aussi les entretenir et avoir du personnel pour tout faire fonctionner. Et pour ça, il n’y a pas de subventions. »

Enfin, le président de la STS estime que l’ajout de service en soirée et en fin de semaine permettra de répondre davantage aux besoins des Sherbrookois.

Les travaux d’élargissement des trottoirs sur la rue King Ouest, au centre-ville, sont terminés. Il ne reste plus qu’à installer les nouveaux abribus avant le 19 août.