2e bain dans les CHSLD: la FADOQ redoute la manoeuvre électoraliste

La FADOQ-Région Estrie applaudit l'annonce de Québec voulant qu'on offrira un deuxième bain par semaine aux personnes hébergées en CHSLD, mais redoute la manoeuvre électoraliste.
Paul Legault
Un deuxième bain pour les résidents des CHSLD s'ils le souhaitent, il était plus que temps, selon l'organisme de défense des droits des aînés.
« Il y a très longtemps que nous réclamons ce deuxième bain ou cette deuxième douche hebdomadaire», déclare le président de la FADOQ-Région Estrie, Paul Legault.
«C'était une question de dignité pour les résidents des CHSLD, qui comptent parmi les personnes les plus vulnérables de notre société.»
Une somme de 36 millions $ sera consacrée à l'embauche d'environ 600 préposés aux bénéficiaires pour faire la tâche, a annoncé mercredi le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Il était en compagnie de sa collègue responsable des Aînés, Francine Charbonneau et de son adjointe parlementaire Marie Montpetit.
En novembre 2016, M. Barrette avait annoncé un investissement de 65 millions $ pour embaucher 1300 travailleurs supplémentaires, en majorité des préposés aux bénéficiaires.
La FADOQ-Région Estrie déplore toutefois que le ministre ait attendu que l'échéance électorale se pointe pour finalement entendre raison. La prochaine élection provinciale est prévue pour l'automne 2018.
« Pendant des années, des personnes ont été privées de soins d'hygiène et de base et c'est inacceptable », s'insurge M. Legault dans un communiqué de presse.
Pour améliorer la qualité de vie dans les CHSLD, un deuxième bain hebdomadaire ne suffira pas, fait-on remarquer par ailleurs. «Il y a encore beaucoup à faire pour que les CHSLD deviennent de véritables milieux de vie. Il y a par exemple des infrastructures à améliorer et de nouvelles places à ouvrir», note-t-on.