Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
« Ce sont environ 190 millions de dollars qui sont investis pour des chaussées en bon état, a expliqué le ministre des Transports, François Bonnardel, en conférence de presse mardi matin. On parle de 50 millions en moyenne pour des structures qui seront remplacées et réparées cette année. »
« Ce sont environ 190 millions de dollars qui sont investis pour des chaussées en bon état, a expliqué le ministre des Transports, François Bonnardel, en conférence de presse mardi matin. On parle de 50 millions en moyenne pour des structures qui seront remplacées et réparées cette année. »

244 millions $ investis sur les routes de l’Estrie d’ici 2023

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Plus de 244 millions de $ seront investis dans les routes de l’Estrie, de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi d’ici 2023.

« Ce sont environ 190 millions de dollars qui sont investis pour des chaussées en bon état », a expliqué le ministre des Transports, François Bonnardel, en conférence de presse mardi matin. « On parle de 50 millions en moyenne pour des structures qui seront remplacées et réparées cette année. »

Parmi ces projets, l’asphaltage de l’autoroute 55 dans le Canton de Melbourne entre les routes 243 et 249 coûtera plus d’un million de dollars, tout comme la construction d’une bretelle d’entrée sur l’autoroute 10 en direction est, ce qui inclut l’installation de feux de circulation sur la route 141 en direction nord à Magog. L’asphaltage de l’autoroute 10 dans les deux directions à Sherbrooke entre la route 220 et l’autoroute 610 coûtera également entre 1 et 5 M$. 

La réfection de la route 216, entre la rue Gosselin et le 6e Rang, et de la route 255, entre l’intersection de la route 216, à Wotton, et la rue Charland, à Danville coûtera, elle, entre 5 et 10 M$. 

L’asphaltage de la route 112 entre la rue Principale est et le rang Théodore-Paré coûtera la même chose, mais les travaux sont prévus pour 2022-2023. La liste complète des travaux est disponible sur le site du MTQ.

« La chose qui m’était la plus importante à mon arrivée, c’était que les sommes dans le réseau routier soient importantes en termes de maintien d’actifs, pour être capables de montrer aux Québécois qu’on prend au sérieux la situation de nos routes », a exprimé M. Bonnardel en point de presse. 

« On peut faire beaucoup de blagues sur nos routes, mais il y a eu un déficit d’entretien durant des décennies », estime-t-il.