La Tribune
Le conseil d’administration de Valoris a adopté son plan de redressement 2019-2021 jeudi.
Le conseil d’administration de Valoris a adopté son plan de redressement 2019-2021 jeudi.

2020 sera une année charnière pour Valoris

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Valoris a officiellement adopté son plan de redressement 2019-2021 sans rendre le document immédiatement disponible pour consultation. Selon le directeur général Denis Gélinas, on misera sur une augmentation des contrats provenant de la construction, rénovation et démolition, en plus de maintenir la pression pour obtenir des redevances du gouvernement du Québec pour les matières détournées de l’enfouissement. Plusieurs contrats pourraient par ailleurs se concrétiser en 2020.