La requête en confiscation du bunker des Hells Angels de Sherbrooke sera entendue à la fin 2017.

2016 : d'autres Hells de Sherbrooke libérés

Même si le procès SharQc a avorté en 2015, des membres du chapitre de Sherbrooke ont bénéficié de cet arrêt des procédures en 2016.
À la fin août, la Cour d'appel du Québec a accordé des réductions de peine de six à huit ans à 15 Hells Angels du chapitre de Sherbrooke qui avaient plaidé coupables dans le cadre du procès SharQc, ce qui a fait en sorte de libérer plusieurs membres en règle des Hells Angels.
Rappelons qu'en octobre 2015, Claude Berger, Michel Vallières, Yvon Tanguay de même que les frères Sylvain et François Vachon, tous du chapitre de Sherbrooke des Hells Angels, ont obtenu un arrêt des procédures dans les dossiers de meurtres et complot pour meurtres pour lesquels ils subissaient leur procès devant jury.
Cet arrêt des procédures a eu un impact sur John Coates, qui attendait son procès en anglais dans le cadre de SharQc. Un arrêt des procédures a été prononcé dans son dossier en mai.
En cavale depuis l'opération d'avril 2009, Guy Rodrigue s'est livré aux autorités en novembre dernier.
L'individu en cavale depuis sept ans a bénéficié des mêmes dispositions que les autres membres du chapitre de Sherbrooke, soit un arrêt des procédures, quelques semaines plus tard.
La requête en confiscation du bunker des Hells Angels de Sherbrooke sera entendue à la fin 2017.
Le directeur aux poursuites criminelles et pénales (DPCP) a déposé en novembre 2015 une requête en confiscation du bunker ainsi que des terrains et immeubles enclavés et attenants qui appartiennent à des compagnies dont les propriétaires sont ou ont été des membres des Hells Angels.