La Tribune
Andréanne Robert avait plaidé coupable en janvier dernier à six accusations d’exploitation sexuelle, de communication indécente et d’avoir transmis du matériel sexuellement explicite à une personne mineure en vue de faciliter une infraction à caractère sexuel.
Andréanne Robert avait plaidé coupable en janvier dernier à six accusations d’exploitation sexuelle, de communication indécente et d’avoir transmis du matériel sexuellement explicite à une personne mineure en vue de faciliter une infraction à caractère sexuel.

13 mois de détention pour l’ex-enseignante Andréanne Robert

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
L’ancienne enseignante de l’école secondaire du Triolet de Sherbrooke Andréanne Robert a quitté le palais de justice de Sherbrooke à bord d’un fourgon cellulaire, vendredi, après avoir été condamnée à 13 mois de détention pour des crimes à caractère sexuel commis à l’endroit de cinq élèves.