La Tribune
Les aquaculteurs bénéficient d’une contribution de 1 M$ de la part des gouvernements pour ensemencer les plans d’eau de la province avec les surplus de poisson occasionnés par la pandémie.
Les aquaculteurs bénéficient d’une contribution de 1 M$ de la part des gouvernements pour ensemencer les plans d’eau de la province avec les surplus de poisson occasionnés par la pandémie.

1 M$ pour faire des «garde-manger vivants» avec les surplus de poisson

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
Initiative de journalisme local - La Tribune
Après plusieurs semaines de négociations et la mort de 32 tonnes de poissons, les gouvernements fédéraux et provinciaux accordent finalement une aide d’urgence aux pisciculteurs du Québec afin que leurs surplus puissent être ensemencés dans les plans d’eau publics.