« Des discussions très intenses »

Peu d'informations parviennent à filtrer des démarches des employés de Cascades pour mettre la main sur la papeterie d'East Angus, mais ces derniers ont maintenant un allié de taille à la table de discussions.
Au dire de Réjean Hébert, le gouvernement provincial, par l'entremise de la ministre de la Politique industrielle et de la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, est « très impliqué » dans le dossier afin de faire en sorte que l'usine, et les emplois qui en dépendent, demeurent à East Angus.
« Il y a toujours des discussions pour voir comment on peut soutenir les travailleurs de Cascades dans la reprise de l'usine, explique le ministre régional et député de Saint-François. Il y a des discussions très intenses avec ma collègue Élaine Zakaïb pour trouver les moyens de maintenir ces emplois-là et l'usine. »
En novembre, Cascades a offert aux 150 employés de l'usine d'East Angus de racheter la papeterie construite en 1881 pour un montant équivalent à la valeur des stocks et des comptes clients. Une fois l'entreprise récupérée, au moins 10 M$ seront requis pour la moderniser.
À lire dans La Tribune de lundi.