La Tribune
Ouvrir les yeux, écouter, c'est comprendre un peu l'incompréhensible. C'est refuser un peu que l'Histoire se répète, une personne à la fois, jusqu'à peut-être contamnier lentement six milliards d'êtres humains.
Ouvrir les yeux, écouter, c'est comprendre un peu l'incompréhensible. C'est refuser un peu que l'Histoire se répète, une personne à la fois, jusqu'à peut-être contamnier lentement six milliards d'êtres humains.

La guerre fait encore mal

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
«La guerre, la guerre! C'est pas une raison pour se faire mal! » Et pourtant! La guerre fait toujours mal. Elle fait encore mal. Même 70 ans après, à Auschwitz. Même 70 ans après la libération du camp. Même quand les récits des survivants disparaissent au profit de l'Histoire avec un grand H, au fur et à mesure que s'éteignent les voix qui savaient raconter.