La Tribune
Bien que très négligés depuis quelques années, les bâtiments et le site de l'ancien camp familial les Cèdres de Racine devraient bientôt reprendre vie grâce aux bons soins du comité écologique du Grand Montréal.
Bien que très négligés depuis quelques années, les bâtiments et le site de l'ancien camp familial les Cèdres de Racine devraient bientôt reprendre vie grâce aux bons soins du comité écologique du Grand Montréal.

Le camp familial les Cèdres reprend vie

Amélie Boissonneau
Amélie Boissonneau
La Tribune
Fermé il y a plus de deux ans, le camp familial les Cèdres, situé au bord du ruisseau Brandy, à Racine, risque fort bien de se transformer sous peu en un centre d'interprétation de la nature avec hébergement. Repris récemment par le Comité écologique du Grand Montréal (CÉGM), l'organisme y voit là une occasion de lancer un projet à vocation environnementale fort structurant pour la région.