La Tribune
Pierre Harvey
Collaboration spéciale
Pierre Harvey
Dans le seul cas de l’église Marie-Médiatrice, qui sera mise en vente prochainement, on parle d’une exemption de taxes foncières qui date d’au moins 1961, soit l’année de construction de l’église.
Dans le seul cas de l’église Marie-Médiatrice, qui sera mise en vente prochainement, on parle d’une exemption de taxes foncières qui date d’au moins 1961, soit l’année de construction de l’église.

Il faut revoir la loi sur les exemptions de taxes foncières des lieux de culte

CHRONIQUE/ Dans la foulée de l’achat par la Ville de Sherbrooke de l’église de la Résurrection du Christ dans le district de Rock Forest, et puisque l’église Marie-Médiatrice sera mise en vente prochainement, je commence à me demander s’il serait pertinent de pousser la réflexion plus loin et même au-delà du seul processus de vente d’un lieu de culte. Ne devrait-on pas aller aussi loin que de forcer la main du gouvernement pour que des changements se produisent dans la loi qui exempte ces lieux de culte de taxes foncières? 
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!