La Tribune
Les participantes et les participants à l’étude ont eu moins tendance à adhérer aux énoncés contestables à propos de la COVID-19. Ils ont également démontré une plus grande sensibilisation à la nécessité de vérifier les informations trouvées en ligne, ainsi qu’une plus grande confiance dans leur capacité à détecter les fausses informations.
Les participantes et les participants à l’étude ont eu moins tendance à adhérer aux énoncés contestables à propos de la COVID-19. Ils ont également démontré une plus grande sensibilisation à la nécessité de vérifier les informations trouvées en ligne, ainsi qu’une plus grande confiance dans leur capacité à détecter les fausses informations.

Contrer la désinformation en ligne

Yvon Larose
Une enquête du Centre d’études sur les médias démontre l’efficacité d’un atelier éducatif conçu pour développer de meilleures pratiques informationnelles chez les jeunes adultes francophones