La Tribune
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
La juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, a instauré une réforme faisant en sorte que les quelque 160 juges de la Chambre criminelle et pénale siègent moins qu’avant depuis cet automne. 
La juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, a instauré une réforme faisant en sorte que les quelque 160 juges de la Chambre criminelle et pénale siègent moins qu’avant depuis cet automne. 

L’inquiétant solo de la juge Rondeau

CHRONIQUE / Il faut dénoncer le solo de la grande patronne de la Cour du Québec, Lucie Rondeau. Elle ne devait pas, comme elle l’a fait, prendre une décision de nature administrative sans tenir compte de son impact sur l’ensemble de la société québécoise.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!