La Tribune
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Les victimes de violence conjugale se retrouvent souvent seules au moment de sortir de leur environnement, mais les milieux de travail peuvent aider à se rebâtir.
Les victimes de violence conjugale se retrouvent souvent seules au moment de sortir de leur environnement, mais les milieux de travail peuvent aider à se rebâtir.

Sortir de la violence sans se ruiner

CHRONIQUE / Perdre son emploi ou son revenu pendant qu’on essaie de se sortir d’une relation violente est probablement une des dernières choses qu’on a besoin. Pourtant, au Québec, ce stress supplémentaire pèse sur les épaules des victimes de violence conjugale.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!