La Tribune
La Chaire propose quelques alternatives pour mieux cibler les personnes à revenu modeste.
La Chaire propose quelques alternatives pour mieux cibler les personnes à revenu modeste.

Des ménages bien nantis recevraient aussi le soutien financier aux aînés promis par la CAQ

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Selon la proposition de la CAQ faite en campagne électorale, le soutien financier aux aînés, qui visent à aider les aînés à faibles revenus, passera éventuellement de 411 $ à 2 000 $ par année. Il rejoindra de ce fait près de 360 000 aînés supplémentaires pour atteindre un total de près de 1,1 million d’entre eux, soit 83 % des ménages québécois comptant un membre de 70 ans et plus. Sous cette forme, il ne rejoindra toutefois pas que les ménages à revenu modeste selon la plus récente étude de la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke.