La Tribune
Le président russe Vladimir Poutine a signé des amendements prévoyant jusqu’à 10 ans de prison pour les militaires qui désertent ou refusent de combattre en période de mobilisation.
Le président russe Vladimir Poutine a signé des amendements prévoyant jusqu’à 10 ans de prison pour les militaires qui désertent ou refusent de combattre en période de mobilisation.

Moscou durcit les peines contre les déserteurs, plus de 700 personnes arrêtées

Agence France-Presse
En pleine mobilisation de ses réservistes pour aller combattre en Ukraine, Moscou a durci samedi les peines encourues par les déserteurs et arrêté des centaines de manifestants, après avoir démis son chef de la logistique militaire.