La Tribune
«Nous appelons au développement d’un traité de non-prolifération des énergies fossiles pour sortir progressivement du charbon, du pétrole et du gaz en accord avec +1,5°C», objectif le plus ambitieux de l’accord de Paris, a déclaré le président de l’île du Pacifique Nikenike Vurobaravu à l’Assemblée générale des Nations unies.
«Nous appelons au développement d’un traité de non-prolifération des énergies fossiles pour sortir progressivement du charbon, du pétrole et du gaz en accord avec +1,5°C», objectif le plus ambitieux de l’accord de Paris, a déclaré le président de l’île du Pacifique Nikenike Vurobaravu à l’Assemblée générale des Nations unies.

À l’ONU, le Vanuatu lance la bataille pour un traité de non prolifération des énergies fossiles

Amélie Bottollier-Depois
Agence France-Presse
Le petit État insulaire du Vanuatu menacé par la montée des océans a lancé vendredi à l’ONU la bataille pour la création d’un «traité de non-prolifération des énergies fossiles», visant à débarrasser à terme la planète des principaux responsables du réchauffement.