La Tribune
Les élèves de Sherbrooke pourraient se retrouver sans transport scolaire à partir du 26 septembre 2022.
Les élèves de Sherbrooke pourraient se retrouver sans transport scolaire à partir du 26 septembre 2022.

Transport scolaire : les conducteurs d’autobus de l’Estrie dénoncent une iniquité entre les régions

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Les 150 conducteurs d’autobus scolaires syndiqués à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), qui transportent notamment les jeunes de la région de Sherbrooke, dénoncent l’iniquité du gouvernement alors qu’un montant supplémentaire d’environ 4000 $ par circuit est offert aux régions de Montréal, de la Montérégie, de Laval et de Lanaudière. Voilà ce qui cause l’impasse dans les négociations qui doivent se terminer d’ici la fin de la semaine avec le Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS).