La Tribune
Véronique Vigneault
Collaboration spéciale
Véronique Vigneault
En plus d’être nombreuses et quotidiennes, les promesses des chefs se ressemblent beaucoup et se confondent entre elles. Il est donc plus difficile pour les électeurs de bien différencier ces propositions, et par le fait même, de contrer la fragmentation du vote qui risque d’avantager la CAQ.
En plus d’être nombreuses et quotidiennes, les promesses des chefs se ressemblent beaucoup et se confondent entre elles. Il est donc plus difficile pour les électeurs de bien différencier ces propositions, et par le fait même, de contrer la fragmentation du vote qui risque d’avantager la CAQ.

Des promesses, des promesses et encore des promesses!

CHRONIQUE / Il reste encore deux semaines à cette campagne électorale et on ne s’y retrouve déjà plus dans la multiplication des promesses de chacun des partis. Qu’elles s’avèrent de véritables engagements, de la poudre aux yeux ou de fines stratégies de communication, je serais très surprise que les promesses que nous avons entendues jusqu’à maintenant permettent d’ébranler les prédictions concernant l’issue du vote le 3 octobre prochain.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!