La Tribune
La cofondatrice des Passeuses a donc décidé de prendre la plume et de tendre une perche aux femmes qui avaient vécu une interruption de grossesse.
La cofondatrice des Passeuses a donc décidé de prendre la plume et de tendre une perche aux femmes qui avaient vécu une interruption de grossesse.

150 voix pour parler d’avortement

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Simon Séguin-Bertrand - Photographe
Simon Séguin-Bertrand - Photographe
Le Droit
Marie-Ève Blanchard a longtemps cherché un recueil de récits personnels sur l’avortement. Il existait des écrits en anglais, d’autres qui provenaient de la France. Au Québec? Rien.