La Tribune
Les chercheurs ont constaté que les odeurs de chaque paire d’amis étaient généralement plus proches que celles de paires de non-amis générés au hasard.
Les chercheurs ont constaté que les odeurs de chaque paire d’amis étaient généralement plus proches que celles de paires de non-amis générés au hasard.

Les humains cherchent des amis qui sentent comme eux

Agence France-Presse
On dit souvent des personnes qui s’entendent immédiatement bien qu’il y a une «alchimie». Derrière cette expression se cache peut-être une vérité, selon une étude publiée dans la revue Science Advances, qui conclut que les personnes partageant des odeurs corporelles similaires ont plus de chances de devenir amies.