La Tribune
Policiers devant l’école de rang de Saint-Ferdinand où s’est tenu un camp d’entraînement paramilitaire.
Policiers devant l’école de rang de Saint-Ferdinand où s’est tenu un camp d’entraînement paramilitaire.

Un «camp de la haine» tenu par un groupe néonazi au Centre-du-Québec

Tristan Péloquin
Tristan Péloquin
La Presse
Le village tranquille de Saint-Ferdinand, dans le Centre-du-Québec, où le groupe tactique d’intervention de la GRC a fait irruption à la mi-juin pour mener une perquisition, a été le théâtre d’un camp d’entraînement paramilitaire auquel une poignée de membres armés du groupe terroriste néonazi Atomwaffen Division ont participé dans une ancienne école de rang, a appris La Presse.