La Tribune
Le chef péquiste Paul St-Pierre-Plamondon a félicité ses troupes d’avoir fait passer «la notion d’urgence linguistique dans les cégeps d’un sujet marginal à un appui du deux tiers des Québécois».
Le chef péquiste Paul St-Pierre-Plamondon a félicité ses troupes d’avoir fait passer «la notion d’urgence linguistique dans les cégeps d’un sujet marginal à un appui du deux tiers des Québécois».

La loi 101 au cégep au coeur de la campagne péquiste

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Le Soleil
Le Parti québécois compte mettre l’application de la loi 101 au cégep au cœur de sa campagne électorale. Jugeant avoir l’appui de «la grande majorité des francophones» sur le sujet, la formation politique souhaite en faire la question de l’urne.