La Tribune
«On a du pain sur la planche» devient «There is bread on the board» dans la publicité de la FTQ sur le français au travail.
«On a du pain sur la planche» devient «There is bread on the board» dans la publicité de la FTQ sur le français au travail.

La FTQ et le travail en français

Normand Breault
Normand Breault
Québec
POINT DE VUE / Je trouve très bien que la FTQ veuille contribuer à faire respecter le français au travail au Québec. Mais pourquoi présenter les deux exemples choisis au cours desquelles on réussit, par l’absurde, à montrer que, en français ou en anglais, «c’est pas pareil» et qu’au Québec, «c’est en français que ça se passe»?