La Tribune
Pierre Harvey
Collaboration spéciale
Pierre Harvey
À moins que de puissantes balises éthiques et administratives ne soient mises en place par le département légal de la Ville de Sherbrooke, il n’y aura qu’un pas à franchir pour que la politique partisane prenne le contrôle du Secrétariat à la participation citoyenne.
À moins que de puissantes balises éthiques et administratives ne soient mises en place par le département légal de la Ville de Sherbrooke, il n’y aura qu’un pas à franchir pour que la politique partisane prenne le contrôle du Secrétariat à la participation citoyenne.

La participation citoyenne à la sauce partisane

CHRONIQUE / Qui est contre la vertu? Personne, bien entendu. Ainsi, dans le contexte de l’annonce de la création d’un Secrétariat à la participation citoyenne, ne devrait-on pas tous nous réjouir de sa création prochaine? Permettez-moi d’emblée de douter fortement de son utilité ultime dans le contexte actuel. Le risque d’une dérive politique partisane est beaucoup trop grand à ce stade-ci.  
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!