La Tribune
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
À l’Assemblée nationale, dans le contexte d’une CAQ dominante, les Québécois auront plus à gagner d’une présence accrue des partis d’opposition que de l’inverse.
À l’Assemblée nationale, dans le contexte d’une CAQ dominante, les Québécois auront plus à gagner d’une présence accrue des partis d’opposition que de l’inverse.

La CAQ n’a pas besoin de super carte blanche

CHRONIQUE / Serait-il bon que la CAQ rafle encore plus de circonscriptions aux prochaines élections qu’elle n’en possède déjà? À quoi cela pourrait-il bien servir? Ce serait peut-être bénéfique pour elle (quoique peut-être même pas), mais le serait-ce pour le Québec? On a beau chercher, retourner la question, il est difficile de voir en quoi.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!