La Tribune
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
«Pour tout ce que ça nous apporte au quotidien, de permettre à un enfant d’atteindre son plein potentiel, ça n’a pas de prix», dit Jeanne.
«Pour tout ce que ça nous apporte au quotidien, de permettre à un enfant d’atteindre son plein potentiel, ça n’a pas de prix», dit Jeanne.

Donner (une famille) au suivant

CHRONIQUE / Il y a huit ans, Jeanne* a assisté à une soirée, il y avait Jeanick Fournier qui chantait, qui racontait comment elle avait adopté deux enfants nés avec la trisomie 21, comment ça avait changé sa vie, pour le mieux.Jeanne était enceinte.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!