La Tribune
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan

La Reine c. les Pauvres, la suite

CHRONIQUE / Élisabeth Ménard a pris un mandat d’aide juridique en 2017, l’a porté au travers d’une quinzaine d’audiences devant un juge, a navigué pendant cinq ans de délai en délai, a dû composer avec les rechutes de sa cliente, jusqu’à un autre avocat prenne le dossier.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!