La Tribune
Masanori Murakami signe des autographes avant le Match des légendes à Arlington, en 1995. Photo ci-dessus : Bobby Balcena, en 1958.
Masanori Murakami signe des autographes avant le Match des légendes à Arlington, en 1995. Photo ci-dessus : Bobby Balcena, en 1958.

L’autre barrière raciale

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Tout le monde connaît bien Jackie Robinson, le légendaire joueur de deuxième but afro-américain qui a brisé en 1947 la barrière raciale mise en place au dix-neuvième siècle en joignant les Dodgers de Brooklyn. Peu connaissent cependant deux autres pionniers qui ont franchi «l’autre» barrière raciale en devenant respectivement le premier Américain d’origine asiatique et le premier Japonais à jouer dans les ligues majeures dans les années 50 et 60.